Quelle guitare pour jouer du blues ? [2022]
Miniature de l'article comparatif : "Quelle guitare pour jouer du blues ?"

La première « guitare » du géant du blues de Chicago, Muddy Waters, était une longueur de fil de fer clouée sur le côté de sa cabane dans le Mississippi. Il y jouait de la slide avec un boulon rouillé.

 

Bien sûr, de nos jours, les apprentis guitaristes de blues comme vous n’ont pas besoin de faire le tour des maisons pour trouver une super six-cordes. Nous avons fait le travail pour vous afin de découvrir les meilleures guitares pour le blues.

 

Des icônes vintage, des classiques modernes, des jokers, sans oublier une Fender Telecaster qui a changé le monde. Nous avons sélectionné huit guitares qui conviennent à un large éventail de budgets… et chacune d’entre elles excelle dans le blues électrique.

Quelle est la meilleure guitare de blues ?

Lorsqu’il s’agit des meilleures guitares de blues à un prix abordable, nous ne pouvons pas nous passer de la nouvelle gamme Fender Vintera. En plus de la sublime Stratocaster des années 70 présentée dans ce guide, la série Vintera propose de superbes répliques d’autres modèles classiques de Fender.

Nous vous recommandons de jeter un coup d’œil aux différentes Strats et Teles des années 50, 60 et 70 proposées. Assurez-vous simplement que la Fender Vintera ’70s Stratocaster Maple Fingerboard qui nous a fait craquer reçoive un peu d’attention. La grosse tête de l’époque CBS contribue à promouvoir le sustain. Les micros sont légèrement plus chauds que les modèles des années 50 et 60, ce que les amateurs d’overdrive vont adorer.

 

La meilleure guitare de blues : achetez celle qui vous convient le mieux

Il y a deux façons d’aborder l’achat d’une guitare pour le blues. Premièrement, mettez la main sur ce que joue votre héros. Si vous aimez le son du géant texan du blues Stevie Ray Vaughan, vous finirez probablement par acheter une Fender Stratocaster.

Il est peut-être décédé en 1990, mais le son chaud de la Strat de SRV, alimenté par des micros à simple bobinage, est toujours aussi populaire dans le blues électrique contemporain.

 

La deuxième approche consiste à explorer un certain nombre de guitares pour découvrir ce que vous aimez. C’est le frisson de la chasse. Au minimum, vous voudrez comparer des guitares avec des micros à simple bobinage et à humbucking.

En règle générale, les micros à simple bobinage de type Fender offrent une excellente clarté des notes, quelle que soit l’intensité de l’overdrive ou de la distorsion. Ils sonnent aussi exceptionnellement bien sur le canal clair d’un ampli. Essayez le son de Jimi Hendrix sur Little Wing pour découvrir l’ultime son de blues à simple bobinage.

 

Alors que les micros humbucking de style Gibson peuvent sonner un peu plus boueux lorsqu’ils sont exposés à beaucoup de distorsion, le bon côté est un son plus gras. Ils souffrent également de moins de bruit de fond que les single coils. C’est pour cela qu’ils ont été conçus à l’origine. Ils « bloquent » le ronflement…

 

La longueur de la gamme est un autre élément à prendre en compte. Il s’agit de la distance entre le chevalet de la guitare et son sillet supérieur, la tranche d’os ou de plastique fendue près de la première frette. Les guitares Fender ont une échelle de 25,5 pouces. Les modèles Gibson ont une échelle de 24,75 pouces.

 

Quelle est la différence ? Eh bien, les Stratocasters et Telecasters de Fender ont un « twang » bien défini dans les cordes graves. La tension supplémentaire de l’échelle 25,5″ est également une bonne nouvelle pour la stabilité de l’accordage.

 

Votre Gibson Les Paul classique a une sonorité plus profonde, offre un pliage de cordes plus facile pour le blues – même avec des cordes plus lourdes – mais peut souffrir de problèmes d’accordage. Les deux configurations ont leurs avantages et leurs inconvénients. Le plus amusant est de trouver celle que vous préférez. Vous ne savez pas par où commencer ? Notre guide des meilleures guitares de blues devrait vous aider.

Les meilleures guitares blues à votre disposition

Raisons d’acheter

+Prix fantastique

+Grande poupée fixe style Hendrix

+Qualité de fabrication, finition et sonorité exceptionnelles

Raisons d’éviter

-C’est vintage, c’est old-school, ça peut déplaire

La série Vintera de Fender, fabriquée au Nouveau-Mexique, propose une gamme de modèles classiques à des prix abordables. La Stratocaster des années 60 est l’une des préférées grâce à sa grosse poupée fixe – comme l’aimaient les fous de blues comme Jimi Hendrix et Walter Trout.

 

Les années 1960 n’ont pas été une grande période pour le contrôle de qualité Fender. Malgré le fait que les exemplaires originaux deviennent de plus en plus chers, le son et la qualité de fabrication peuvent être aléatoires. Le Vintera fait revivre cette époque avec une qualité de fabrication et une finition bien plus constantes.

 

Les trois micros single coil à la voix vintage vous transportent dans les années 60 comme dans un épisode de Life On Mars. Toutes les sonorités classiques de la Strat sont disponibles, y compris les sons intermédiaires à la sauce Jimi.

 

En ce moment, c’est la meilleure guitare de blues que vous pouvez acheter pour ce prix.

Raisons d’acheter

+Une guitare avec un pedigree considérable

+Manche agréablement musclé

+Sonorité britannique old school

 

Raisons d’éviter

-Une option plus onéreuse

Lorsqu’il s’agit des meilleures guitares de blues, certains ne jurent que par les Fender, tandis que d’autres considèrent la Les Paul Standard comme la crème de la crème. La dernière Standard ’50s remplit toutes les cases de la fiche technique de cette icône. Le corps est en acajou avec une coiffe en érable. Le manche en acajou est collé en place. Une touche en palissandre accueille 22 frettes joufflues. Tic !

 

Gibson n’a pas vraiment cassé le moule avec cette LP, et c’est de la musique à nos oreilles. Elle n’avait pas besoin d’être réparée. On retrouve l’habituel sustain exceptionnel, et le manche plus robuste des années 50 est un plaisir à jouer.

 

Comme on pouvait s’y attendre, la Les Paul Standard ’50s est équipée de deux humbuckers pour un son britannique old school comme l’obsède le bluesman autoproclamé Joe Bonamassa.

Raisons d’acheter

+Jouabilité exceptionnelle

+Beaucoup de puissance

+Miroirs autocollants sympas

 

Raisons d’éviter

-Le prix !

Jimmy Page a utilisé une Fender Telecaster 59 sur le premier album de Led Zeppelin et sur le solo de Stairway To Heaven. La nouvelle Jimmy Page Mirror Telecaster reproduit cette machine emblématique. Elle est même livrée avec des disques autocollants brillants comme ceux que Jimmy avait lorsqu’il jouait de la Tele avec les Yardbirds.

 

La jouabilité est exceptionnelle grâce à un manche à profil C moyen. La guitare est également légère. Un corps en frêne en deux parties y veille. Les bruits sont fournis par une paire de micros de type 59. Les Telecaster de cette époque avaient beaucoup de grognements. C’est pourquoi la Telecaster de Jimmy a souvent été confondue avec une Les Paul 59 sur les enregistrements.

 

C’est facilement l’une des meilleures guitares de blues que l’on puisse acheter. Vous pouvez coller les miroirs optionnels pour un peu de gloire réfléchie…

Raisons d’acheter

+Une PRS abordable

+Extrêmement facile à jouer

+Produit un son blues vintage et moderne

 

Raisons d’éviter

-Il existe des guitares de blues moins chères

Le « Paul » mentionné dans la désignation du modèle de cette SE est M. PRS lui-même, Paul Reed Smith. Ce modèle est conçu pour vous rapprocher le plus possible des guitares PRS fabriquées aux États-Unis, sans en payer le prix élevé.

 

Au niveau de la construction, la SE suit les traces classiques de la Les Paul. Le corps en acajou est surmonté d’érable qui est à son tour embelli par un placage (c’est-à-dire une fine tranche) d’érable flammé.

 

Le manche présente le profil « Wide Fat » de PRS, extrêmement confortable. Les frettes épaisses ajoutent à l’excellente jouabilité. Les micros offrent une version moderne des humbuckers PAF emblématiques de Gibson et permettent d’accéder à une gamme de sons doux et sauvages de blues et de rock vintage et moderne.

Raisons d’acheter

+Guitare au son brillant

+Humbuckers puissants

+Conçue pour un blues plus rock

 

Raisons d’éviter

-Un look pas vraiment synonyme de blues

Vous connaissez la chanson. Seuls les rockabillies jouent des guitares Gretsch, non ? En fait, le matériel Gretsch peut gérer le blues aussi bien que tout autre instrument à six cordes. La G5655TG Electromatic Center Block Jr, qui respire profondément, est équipée de micros à haut rendement. Elle ressemble donc davantage à une brute blues rock contemporaine qu’à une Gretsch classique des années 50.

 

La G5655TG est dotée d’un corps semi-creux avec un bloc central pour aider à réduire les retours indésirables. Le corps a un son intrinsèquement brillant grâce à la construction en érable entièrement stratifié.

 

Branché sur un ampli, l’aigu classique Gretsch susmentionné est tempéré par les humbuckers Black Top Broad’Tron au son puissant. N’oublions pas qu’une Gretsch a fourni la colonne vertébrale rythmique d’AC/DC pendant des décennies. Donc, oui, cette Gretsch peut gérer différentes nuances de blues…

Raisons d’acheter

+Corps léger

+Beaucoup de finitions dispo

+Forme agréable

 

Raisons d’éviter

-Pas super robuste

Malgré le fait que les Danelectro soient construites à partir du genre de matériaux que l’on utilise pour fabriquer une cuisine bon marché, Jimmy Page en a fait une icône. La 59XT est en fait une version améliorée de la guitare que Page brandissait sur scène avec Led Zeppelin.

 

Le corps léger est formé de feuilles de matériau composite collées sur un cadre en contreplaqué. Mais ce qui rend ces guitares vraiment exceptionnelles, ce sont les micros. Ici, vous avez un humbucker de chevalet à double tube de rouge à lèvres au son gras, associé à un gros simple bobinage de manche de style rétro.

 

En termes de tonalité, la 59XT produit des sons clairs de blues, de rock et de surf, qui ne sont pas très éloignés de ceux d’une Telecaster. Vous obtenez un grand nombre de sons puissants, une jouabilité exceptionnelle… et la possibilité d’avoir l’air aussi cool que M. Page.

Raisons d’acheter

+Un look distinctif

+Caractéristiques similaires à celles de la Gibson SG

+Sonorités polyvalentes

 

Raisons d’éviter

-Le style ne conviendra pas à tout le monde

La Guild Newark Collection Starfire peut ressembler à quelque chose qui serait tombé d’une soucoupe volante dans les années 1960, mais elle mérite certainement sa place dans cette liste des meilleures guitares de blues. En termes de spécifications, elle est en fait assez proche de la puissante Gibson SG.

 

La construction du corps en acajou et du manche en acajou permet d’obtenir un énorme niveau de sustain. Il n’est pas étonnant que des bluesmen comme Muddy Waters et Black Key Dan Auerbach aient joué des versions originales de cette six-cordes. N’ayez crainte. Le reboot possède toute la tonalité et le sustain de son ancêtre.

 

Une paire de puissants mini humbuckers LB-1 tire le maximum de tonalité de ces bois. En termes de gamme de sonorités, la Starfire offre tout, du Chicago R&B des années 50 au blues rock à la sauce AC/DC.

Stéphane Pamina

Stéphane est un guitariste professionnel, professeur et membre d’honneur de l’EGF. Au fil de sa carrière, Stéphane a eu l’occasion de travailler avec Paul Simon, Tori Amos, Stone Temple Pilots, et bien d’autres.

Voir tous les posts de l'auteur

Ces articles pourraient vous intéresser :

Les 11 meilleures pédales de délai [2022]

Pour tant de guitaristes, la noble pédale de delay est l’arme secrète. Que ce soit pour ajouter un…

Les 10 meilleures guitares électriques abordables de 2022

La catégorie des guitares bon marché doit être la plus férocement compétitive, avec plus d’options que jamais qui…

Meilleurs médiators pour guitare 2022 : 10 médiators recommandés pour améliorer votre jeu

C’est peut-être difficile à croire, mais l’un des éléments les plus importants de votre matériel est aussi le…

Articles Populaires
Articles Récents