Comment le humbucker a-t-il été inventé ?

De Joe Pass à Slash, le micro humbucker est une pièce emblématique de l’équipement qui a aidé d’innombrables guitaristes à trouver le son parfait. Leur son est connu dans le monde entier, et ils sont l’un des micros les plus populaires auprès des guitaristes – et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi.

 

Les micros Humbucker ont une sonorité unique qui a donné du pouvoir aux guitaristes depuis des générations. Pour les joueurs de jazz et les personnes qui recherchent des sonorités claires, les humbuckers éliminent les ronflements bruyants et vous offrent un son plus pur. Ils ont des basses riches et des médiums et des aigus doux qui donnent un son exceptionnel. Pour les joueurs de rock, les humbuckers offrent une plus grande sensibilité et une sortie plus élevée, ce qui leur permet d’obtenir des sons saturés et distordus parfaits. Et pour les joueurs qui recherchent la polyvalence, les humbuckers peuvent être utilisés dans une variété de contextes en fonction du reste de votre équipement.

 

Mais les humbuckers n’ont pas toujours existé, et il fut un temps où la seule option disponible pour les guitaristes était les micros à simple bobinage. Comment le humbucker a-t-il été inventé ? Continuez à lire pour le découvrir et en savoir plus sur l’histoire surprenante du micro humbucker.

Qu'est-ce que ce bourdonnement ?

Tout d’abord, essayons de comprendre pourquoi le micro humbucker a été inventé. Les guitares équipées de micros ont commencé à apparaître dans les années 1930, mais il s’agissait principalement de modèles lap steel et hollow body. Ce n’est que lorsque Leo Fender a présenté la Fender Esquire (rebaptisée plus tard Broadcaster, puis Telecaster) que les guitares électriques à corps plein ont commencé à se répandre.

 

La Telecaster et, plus tard, la Stratocaster sont toutes deux équipées d’une configuration de micros à bobine simple. Les guitares de Fender étaient incroyablement performantes pour l’époque, et les collectionneurs les vénèrent aujourd’hui. Mais il y avait un problème – hum.

 

Les micros à bobine unique utilisés dans les guitares Fender étaient bruyants, sensibles aux interférences électroniques (comme les ondes radio) et produisaient une quantité notable de ronflement. Le son qu’ils produisaient était excellent, mais leur nature bruyante était un problème pour de nombreux guitaristes et amateurs de matériel. C’est ce qui a inspiré deux autres pionniers de la guitare à innover et à créer les micros humbucker que nous connaissons et aimons tous aujourd’hui.

Comment le micro humbucker a-t-il été inventé ?

Les micros à humbucker remontent en fait à plus loin que vous ne le pensez ; Electro-Voice a fabriqué les premiers humbuckers en 1934. Electro-Voice a conçu les micros pour d’autres équipements audio, pas pour les guitares. Cette idée a finalement inspiré Ray Butts de Gretsch et Seth Lover de Gibson à créer leurs propres humbuckers.

 

Le principe des micros humbuckers est en fait assez simple. Deux micros à simple bobinage sont attachés l’un à l’autre, et la direction magnétique et la direction de la bobine d’un des micros sont inversées. Il en résulte une annulation de la phase, ce qui permet d’éviter le bourdonnement et d’obtenir un micro humbucker.

 

Les micros à humbucker produisent beaucoup moins de bruit que leurs homologues à bobine simple, et ils ont également une tonalité unique, différente de celle des micros à bobine simple. Les micros à micros ont généralement plus de puissance que les micros à simple bobine, ce qui se traduit par une fenêtre sonore plus large et un volume global plus important. Cela signifie que vous avez la possibilité de pousser plus facilement un ampli à lampes vers le territoire de rupture, en obtenant des sonorités overdriven puissantes.

 

Les micros à humbuckers ont plus de chaleur et de douceur que les micros à simple bobinage, bien qu’ils soient toujours brillants selon leur utilisation. Ils conviennent parfaitement aux sons saturés et distordus, en leur donnant un peu plus de puissance et de mordant. Cela dit, ils sont également très efficaces pour les sons clairs, comme en témoigne le nombre de musiciens de jazz qui utilisent des humbuckers.

 

Avec tout cela en tête, passons de l’invention du humbucker à la création des humbuckers que nous connaissons tous aujourd’hui.

Gibson ou Gretsch ?

Il y a longtemps eu un débat pour savoir qui a créé le premier micro humbucker pour guitare ; était-ce Seth Lover de Gibson ou Ray Butts de Gretsch ? Gibson et Lover ont déposé leur brevet deux ans avant Butts en 1955, mais le brevet de Butts a été accordé quatre semaines avant celui de Gibson et Lover. Qui était donc le premier ?

 

Bien que de nombreuses personnes débattent encore avec acharnement de la question de savoir qui était le premier, la plupart s’accordent à dire que les deux hommes ont eu leurs idées indépendamment l’un de l’autre. Il est incroyable que tous deux aient eu la même idée à peu près au même moment, mais l’aient exécutée différemment. Les micros de Lover et de Butts fonctionnent sur le même principe, mais ils sont remarquablement différents l’un de l’autre. Alors comment le humbucker a-t-il été inventé par chacun d’entre eux ? C’est ce que nous allons découvrir.

Brevet déposé (PAF) !

Le humbucker de Seth Lover est connu sous le nom de PAF. Il a marqué les micros avec « patent applied for », et le nom est resté. Le PAF est à ce jour l’un des micros les plus populaires du marché, et beaucoup considèrent le design original du PAF comme le « Saint Graal » du son.

 

Les PAF étaient basés sur le même principe de base que celui expliqué précédemment : deux bobines simples enroulées à l’envers avec une polarité opposée, placées côte à côte et câblées en série. Cependant, Lover a apporté des ajouts à cette formule de base pour rendre les PAFs encore meilleurs. Il a ajouté un couvercle en métal pour réduire les interférences électrostatiques, des aimants Alnico, et plus encore. Le résultat est un micro à haut rendement qui évite le ronflement des bobines simples, tout en offrant un son inimitable.

 

Les PAF de Lover’s sont rapidement devenus un élément crucial du rock and roll et sont connus pour leur son riche, plein et non compressé. Ils sont moins brillants que les single coils, mais ils ont toujours des médiums et des aigus clairs et nets. Ils ont également beaucoup de clarté et de sensibilité grâce à leur absence de bourdonnement, ce qui les a rendus très populaires auprès des musiciens de rock tels que Keith Richards, Jimmy Page, Eric Clapton, Mike Bloomfield, etc.

 

Il est également à noter que Lover n’a pas ciré les PAFs originaux comme la plupart des micros modernes, ce qui signifie qu’ils sont microphoniques et qu’ils captent les chocs, les coups et les coups sur la guitare. Beaucoup pensent que cela ajoute de la résonance à la guitare et améliore le son global. Cependant, la plupart des fabricants modernes mettent de la cire dans leurs PAF.

Photo avec zoom sur le humbucker d'une guitare

Le filtre "Tron"

Butts a nommé son humbucker le Filter’Tron. En fait, Butts a créé ce micro spécialement pour la légende de la guitare country Chet Atkins, qui était célèbre pour ses guitares Gresch. Bien que les Filter’Trons fonctionnent sur les mêmes principes de base que les PAF, ils sont incroyablement différents de ces derniers.

 

Les Filter’Trons sont des humbuckers, mais ils se situent en fait entre un humbucker et un single coil. Leur sortie est beaucoup plus faible que celle d’un PAF, plus proche d’un micro moderne à simple bobinage. Ils sont globalement plus petits que les PAFs, ce qui signifie que leurs pièces polaires sont plus rapprochées. En même temps, l’aimant du Filter’Tron est deux fois plus grand que celui d’un PAF. Le résultat est un micro avec un son plus concentré, clair et brillant.

 

Les musiciens connaissent les micros Filter’Tron pour leur polyvalence. Ils ont la chaleur et la nature humbucking des PAFs, mais ils conservent la clarté et la clarté des micros à simple bobinage. Les guitaristes peuvent utiliser les Filter’Trons pour obtenir des sonorités claires incroyables et stupéfiantes (comme on peut l’entendre sur cet enregistrement de Julian Lage). Lorsqu’ils sont suractivés, ils deviennent la quintessence du son rockabilly, comme on peut l’entendre sur d’innombrables enregistrements de Brain Setzer. Les guitaristes peuvent également les utiliser pour des styles de rock plus agressifs. Neil Young est célèbre pour sa Gretsch White Falcon, et ses Filter’Trons produisent des sons distordus puissants sur des morceaux comme Alabama et Words Between the Lines of Age.

 

Les Filter’Trons sont une excellente option pour les musiciens qui recherchent un son intermédiaire entre un humbucker et un simple bobinage. Vous pouvez obtenir la chaleur et les avantages d’un humbucker, mais avec la clarté et la brillance d’un single coil. Il est remarquable de constater à quel point les Filter’Trons sont uniques, surtout si on les compare aux PAF de Lover de la même époque. Ils sont un témoignage de la créativité et de l’inventivité de Ray Butts, et une partie importante de l’histoire de l’invention du humbucker.

Les résultats

Indépendamment de qui a créé son micro en premier, le PAF et le Filter’Tron sont tous deux des innovations incroyables qui ont révolutionné le monde de la musique. L’histoire de l’invention du humbucker est une plongée fascinante dans l’histoire de la musique américaine. Ils ont ouvert un tout nouvel arsenal de sonorités à explorer pour nous, guitaristes, et les possibilités sonores présentées par les humbuckers ont inspiré d’innombrables musiciens à repousser les limites et à créer une musique révolutionnaire.

 

De la country et du jazz au rock et au métal, le micro humbucker est un élément essentiel du paysage musical moderne. Sans eux, l’histoire de la musique telle que nous la connaissons pourrait être complètement différente. Et nous devons remercier Seth Lover et Ray Butts pour leur créativité et leur innovation qui ont conduit à la création du humbucker.

Tags:
Blog

Oscar Olvia

Oscar a une solide expérience : formation professionnelle, connaissances classiques, maestro,   il a dirigé plusieurs groupes. Chaque jour, il passe du temps à apprendre de nouvelles choses qu'il aime transmettre à son tour.

Voir tous les posts de l'auteur

Ces articles pourraient vous intéresser :

Pédales multi-effets : Tout en un, ou tout pour rien ?

La pédale multi-effets est l’une des inventions les plus impressionnantes et les plus créatives de la technologie artistique…

Améliorer le son de votre guitare acoustique, à la maison !

Pour beaucoup de guitaristes, les guitares acoustiques peuvent sembler être des instruments à un coup. Après tout, ce…

Le meilleur moment de la journée pour s’entraîner

À quelle heure devez-vous vous entraîner chaque jour ? Le meilleur moment de la journée est celui qui…

Articles Populaires
Articles Récents